Calendrier

Décembre 2015
LunMarMerJeuVenSamDim
 << <Oct 2017> >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Archives

Affichage des articles postés le: 01/01/2001

05 Jul 2012 
Je possède un microordinateur Thomson dont l'unique sortie est un cordon se terminant par une prise péritel mâle. Comment puisje faire pour enregistrer l'image donnée par mon microordinateur sur une bande vidéo ? J'ai essayé de tourner la difficulté en utilisant un boîtier fabriqué par Thomson pour les personnes ne disposant pas de prise péritel sur leur poste de télévision. Malheureusement, je n'ai obtenu aucun résultat. »
Pour utiliser ce boîtier d'adaptation, il vous faut d'abord régler le tuner de votre magnétoscope sur sa fréquence. Sélectionnez un canal du magnétoscope et tournez la molette jusqu'à voir l'image créée par l'ordinateur sur le téléviseur (relié au magnétoscope) Vous pouvez alors enregistrer sur ce canal.
04 Jul 2012 
Vos remarques en ce qui concerne les cassettes sont malheureusement exactes. Nous l'avons souvent vérifié nousmêmes, et nous redoutons, en vantant des cassettes de grande qualité, de faire des frustrés parmi nos lecteurs, qui risquent de ne pas les trouver dans le commerce. Editeurs et vidéoclubs vont à la facilité et parfois, oublient de proposer à leurs clients des cassettes qu'il leur reste en stock.
En ce qui concerne vos différentes questions, si vous regardez peu la télévision, et utilisez peu le magnétoscope, la location est certainement une bonne solution. Toutefois, le tarif de 500 F la semaine nous
paraît très élevé, et vous devriez consulter les différentes sociétés pour les mettre en concurrence (Visée, Grenada, Locatel). En ce qui concerne le choix d'un magnétoscope, le mieux serait de vous reporter au numéro 45 de TCV qui traite de tous les magnétoscopes de salon. Nous vous conseillons d'attendre pour la stéréo et la hifi car il s'agit d'appareils beaucoup plus chers, et vous ne trouverez pas de cassettes hifi dans le commerce. Les magnétoscopes actuels sont parfaitement au point et suffisamment solides (sauf panne, mais, dans ce cas, la garantie joue) pour durer un certain nombre d'années. Peu de modifications importantes sont prévues. Un jour ou l'autre, le 8 mm ou un autre format remplacera — peutêtre, personne n'en est sûr — le VHS, mais de toutes façons le stock des éditeurs et des vidéoclubs est tel que l'on continuera à trouver pendant un bon moment des cassettes de ce standard. Vous pouvez être tranquille jusqu'à la fin de la décennie, au moins l Pour le choix d'un téléviseur, vous pouvez consulter le centre FNAC le plus proche de votre région. La Centrale d'achat a publié des tableaux comparatifs. Toutes les grandes marques de téléviseurs se valent sur le plan fiabilité, qu'elles soient d'origine européenne (Thomson, Philips), ou japonaise.

04 Jul 2012 
« Je suis un de vos fidèles lecteurs, et, après « essai comparatif », je considère que TCV est supérieur — au point de vue qualité rédactionnelle et présentation — à la revue concurrente ce blog qui oublie parfois, dans sa présentation des vidéocassettes du mois, des films (intéressants), parce qu'ils sont inédits. A ce sujet, je voudrais vous faire part d'une remarque à propos des cassettes louées dans les vidéoclubs. Ceuxci ont tendance à ne proposer que des films très connus, rarement inédits, qui viennent de sortir en salle ou sont passés récemment à la télévision. Bien souvent les exploitants de vidéoclubs (et les producteurs de vidéocassettes) préfèrent les films de « première fraîcheur » dont beaucoup sont des « navets » ou des « seminavets » à des films anciens (sans être vieux, par exemple des années 1970 ou antérieures). A ce sujet, à Rennes, il est impossible de trouver la cassette du film Liberté provisoire dont TCV a dit grand bien. D'autre part, merci de répondre à ces questions. Je loue pour l'instant un magnétoscope de temps en temps ; seraitil préférable que j'en achète un ? Quels sont les magnétoscopes d'un bon ou très bon rapport qualité/prix, disposant de tous les perfectionnements indispensables, stéréo si possible. J'attache aussi de l'importance au service aprèsvente. Les magnétoscopes actuels sontils bien au point, ou des perfectionnements importants risquentils de survenir d'ici à 1986 ? Enfin, désirant changer mon téléviseur afin de le relier au magnétoscope, je voudrais également me renseigner sur les meilleurs appareils. »

04 Jul 2012 
Couple idéal à la ville, Sam Shepard et Jessica Lange se retrouvent une nouvelle fois à l'écran. Dans Country qui sortira en salles début avril.
Country — soustitré Les Moissons de la colère, en référence au chefd'oeuvre de John Steinbeck, Les Raisins de la colère—met en scène une famille d'agriculteurs dans l'Amérique d'aujourd'hui, plus précisément en Iowa. La situation fait penser à celle du livre de Steinbeck.
Les Ivy sont agriculteurs de père en fils, et la terre appartient à la famille de la femme depuis des siècles. Un organisme d'état leur a avancé des sommes considérables pour moderniser et rentabiliser l'exploitation. Mais la terre est capricieuse, les saisons variables et les gains de l'année servent à peine à payer les intérêts. Sommés de rembourser leur prêt dans les délais les plus courts, les Ivy se révoltent. Ou, plutôt, c'est elle qui se révolte, tandis que son mari se laisse aller au pessimisme le plus noir et cherche à oublier ses ennuis dans la boisson. Elle, c'est Jessica Lange ; lui, c'est Sam Shepard. Déjà partenaires dans Frances de Graeme Clifford, ils incarnent aux yeux de l'Amérique le couple idéal. Elle, lancée comme une nouvelle starlette dans le King Kong de Dino de Laurentiis, s'est révélée une comédienne sensible et a décroché l'oscar du meilleur second rôle féminin en 1982 pour Tootsie, tout en étant nominée pour celui du premier rôle dans Frances.
Lui, après avoir gagné le Prix Pulitzer comme auteur dramatique pour Buried child en 1979, est devenu l'auteur le plus joué d'Amérique et dans le monde (à Paris, on peut voir en ce moment au théâtre L'Ouest, le vrai et Savage Love], s'est hissé au rang des stars masculines de l'écran (nominé pour L'Etoffe des héros) et, comme si tout cela ne suffisait pas, il a signé le scénario de Paris, Texas de Wim Wenders, palme d'Or au Festival de Cannes 84.
Le projet de Country tenait à coeur à Jessica Lange, qui a d'ailleurs coproduit le film. Réalisé par Richard Pearce (auteur de Heartland, Ours d'Or au Festival de Berlin 1980) , le film s'attache à dépeindre, sans grandiloquence ou sensiblerie, la vie quotidienne d'une famille de fermiers, sa lutte contre les éléments (la séquence d'ouverture de la tempête est superbe) et celle, plus désespérée sans doute, contre l'administration. Le décor est austère et le récit accumule les malheurs. Mais ce qui fait l'intérêt de Country, c'est d'arriver à montrer la force d'un clan lorsqu'il est uni. La tempête du début ne peut rien contre le cercle de la famille, et le malheur ne peut s'engouffrer que lorsque Shepard, découragé, déserte. Le cercle est alors brisé et le reste du film montrera les efforts désespérés de la femme pour le refermer. Pour se conclure sur l'image d'un couple qui se reforme.
Film de combat, Country évite le didactisme et le manichéïsme par la chaleur et la compréhension du regard porté sur une catégorie sociale dont les médias ne parlent jamais et qui, pourtant, est essentielle à la vie de la nation. Le fait que le cinéma américain se penche à nouveau vers les moissons et la colère (voir Les Saisons du coeur de Robert Benton) est sans doute significatif. Pour Jessica Lange et Sam Shepard, ce sont plutôt les moissons de la gloire.

Admin · 61 vues · 0 commentaires
Catégories: Première catégorie

Page précédente  1, 2, 3, 4, 5